ANGOLA : Juges de la Cour Constitutionnelle, et suspectés d’ exercer la profession d’avocat !.. (en catimini ?..)

personnalités angolaises sont soupçonnées d’avoir exercé le droit dans l’exercice de leurs fonctions de juges de la Cour constitutionnelle, ce qui constitue une violation du régime d’exclusivité auquel sont soumis les magistrats.

Ils s’agit de la conseillère du juge,Maria Terezinha da Silva Lopes et, maintenant, la juge à la retraite Luzia Bebiana de Almeida Sebastião.

Source: Club-k.net

A travers les bureaux FBL – Advogados, dont ils sont les fondateurs…

Selon les documents détenus par Club-K, toutes 2 juges actifs, ils ont comparu le 11 mars 2013 au bureau du notaire de Kilamba Kiaxi et ont signé pour la création de la société privée appelée «Atelier de commerce et de services, Sarl « .

Outre les 2 juges, signé au nom de la société, un bureau des avocats équipe FBL Faria & Bastos Lopes, comme son patron José Fernando Faria de Bastos, Paulette Maria de Morais Lopes et Maria Lopes Guiomar Morais.

Les 5 détiennent 20% de cette société.

Avant de devenir juges, les avocats et Lopes Terezinha Luzia Sebastião étaient membres de « Faria de Bastos, Sebastian et Lopes – avocat associé, « partagé avec les avocats qui souscrivent au nom de » Atelier d’affaires – le commerce et les services, SARL ».

À son tour, « Oficina de negocios – comercio e serviços, limitada » est officiellement situé à Rua dos Enganos, qui est la même adresse que les bureaux d’avocats de FBL – Advogados.

Luzia de Almeida Sebastião Bebiana juge a été conseiller de la Cour constitutionnelle de 2008 à 2018. Maria Terezinha da Silva Lopes exerce les fonctions de juge depuis mai 2012, après avoir été élue par l’Assemblée nationale par nomination du groupe parlementaire du MPLA.

A la date de la création de « Atelier d’affaires – le commerce et les services, Sarl, » les 2 étaient déjà  dans les fonctions de juges de la Cour constitutionnelle de la République d’Angola, ce qui montre qu’ elles n’ont pas exercé leurs fonctions de magistrat sur une base exclusive. 

     … fifty / fifty ?..

 La loi établit que lorsque l’on exerce les fonctions de juge dans l’actif, ondoit être en régime d’exclusivité, sauf l’enseignement ou l’investigation scientifique en droit. La loi interdit également aux magistrats de s’engager dans des affaires privées… 

Club-k  09 juillet 2018

Traduction du portugais en français : jinga Davixa – (Vérifications en cours)

ANGOLA : La Cour constitutionnelle accuse l’UNITA de falsification d’enregistrements électoraux.

MAKA : Finalement,.. João Maria de Sousa ex-Procureur général de la république, s’est présenté au procès de Rafael Marquès …

KLEPTOCRATIE : Comment ces Messieurs au pouvoir en Angola,.. ont-ils pu détourner des milliards €€ d’euros vers le Portugal ?..

1-2-3… “CABRITIR” : BNA suspende administração do Banco de Kundi Paihama …

CABRITO-PRESTIGIO : O Prestigio… do “Cabitismo” ?..

MAKA : Finalement,.. João Maria de Sousa ex-Procureur général de la république, s’est présenté au procès de Rafael Marquès …

OBJECTIF- CABRITISMO : La Sté privée IMEXCO … payait des salaires mensuels au Procureur Général de la République. (João Maria de Sousa !..)

CHIVUKUVUKU : La famille a des soupçons … l’employé du PGR d’ Angola, ..aurait bien été assassiné…

ANGOLA : Tous les corrompus devront aller en prison,.. et ne pas uniquement acquitter ceux qui feront des dénonciations… – Rafael Marquès de Morais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *